Préservation d’un joyau du patrimoine vénitien après les incroyables marées survenues en novembre

photo by Fabio Morassuto

Venise, l’acqua-alta et la Fondation Querini-Stampalia

Estimation des dégâts et rétablissement des services au public

Suite à la marée exceptionnelle qui a frappé la ville la nuit du 12 novembre, la Fondation Querini Stampalia a signale des dégâts considérables au rez-de-chaussée du palais. Au premier repérage, l’Espace Scarpa, l’Auditorium, les Dépôts de livres, le Bookshop et la Cafétéria apparaissent fortement endommagés.

La Fondation a donc décidé la fermeture au public de la Bibliothèque, du Musée et des Espaces d’Expositions jusqu’à lundi 18 novembre inclut, afin de permettre la mise en sécurité de la structure. Les activités programmées des prochains jours ont été annulées.

Les collections d’art n’ont pas subis de pertes, à la différence du patrimoine de livres : 35 mètres linéaires de miscellanées datant de la fin du 19e devront être soumises d’urgence à un traitement de conservation, en outre environ 600 mètres linéaires de publications de la bibliothèque moderne et de périodiques ont été complètement submergés par l’eau. Ces derniers étaient conservés en partie dans le palais, et en partie dans des dépôts extérieurs, mais toujours dans le centre historique de Venise.

Les ascenseurs et plusieurs dispositifs résultent hors d’usage. La Cafétéria restaurant a subi des dégâts considérables. Une partie du Bookshop a été gravement immergée, et de nombreux ouvrages imprimés, divers objets de design, ainsi que le mobilier sont endommagés.

L’Espace Scarpa a été aussi sensiblement touché, à tel point qu’il n’est plus apte à contenir l’exposition en cours Luigi Pericle (1916-2001) _ Beyond the visible, qui sera fermée au public prématurément au lieu du 24 novembre prévu à l’origine.

Il est encore trop tôt pour quantifier financièrement et dans les détails tous les dégâts, mais on peut déjà estimer plusieurs dizaines de milliers d’euro.

La Directrice de la Fondation Querini Stampalia Marigusta Lazzari: “Ces trente dernières années des investissements considérables ont été employés dans des travaux de restauration qui ont sécurisé la structure contre les inondations de marées exceptionnelles, jusqu’à 160 cm. Les actions quotidiennes et destinées à la réduction des dépenses sont rendues vaines à cause de cette épreuve dramatique et c’est avec une grande amertume que nous constatons les effets que cela produira sur le futur de la structureJe remercie les nombreuses personnes qui en ces jours ont fait preuve d’affection et de solidarité pour cette Institution, à commencer par tous les jeunes, les étudiants, universitaires et lycéens, qui se sont rendus disponibles dans l’urgence, en offrant une aide concrète et essentielle afin de secourir le patrimoine de livres mis en danger par l’eau”.

Tout soutien est bienvenu, il est possible de faire une donation sur le compte courant de la Fondazione Querini Stampalia

Facebook: Fondazione Querini Stampalia

Venezia, Fondazione Querini Stampalia